Communiqués de presse

Dans son message publié aujourd’hui, le Conseil fédéral se prononce clairement en faveur du régime du délai tel qu’il a été adopté en votation populaire et il dit Non à l’initiative populaire „Financer l’avortement est une affaire privée“. Cette initiative veut que „les femmes paient elles-mêmes leur avortement“. Compte tenu „des coûts de la santé“ et pour „des raisons morales et éthiques“, elle revendique donc que les coûts de l’interruption de grossesse ne soient plus remboursés par l’assurance de base. En 2002, le peuple suisse a dit clairement oui au régime du délai, avec 72 % des voix. La prise en charge obligatoire des coûts de l'interruption de grossesse par l'assurance de base a fait partie intégrante de la loi votée. C’est ce que certains milieux entendent abolir désormais, avec de faux arguments et au mépris du verdict clair du peuple.

Lire la suite

Assemblée générale des Femmes PLR à Frauenfeld

Lors de l'assemblée générale des Femmes PLR, la présidente Carmen Walker Späh est revenue sur une année riche en événements. Les Femmes PLR ont montré avec leur campagne «Pour que le "top" ne soit plus "less"» que la revendication politique pouvait être à la fois pleine d’humour et pertinente. Avec cet élan, les revendications envers davantage de conseils d’administration et de direction mixtes et une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle seront d’autant plus mises en avant en 2012. La Conseillère nationale Christa Markwalder a présenté dans un second temps les «Résolutions libérales» qui forment les valeurs fondamentales de notre engagement politique. Notre vision est une Suisse plus libérale, où les femmes et les hommes peuvent décider librement de la manière d’organiser leur vie, où l’esprit d’entreprise est valorisé et où les injustices ont disparu ; une vision que nous poursuivons de manière progressive et cohérente.

A l’assemblée des délégués du PLR.Les Libéraux-Radicaux du 22 avril prochain, les Femmes PLR soutiendront la candidature du conseiller national Philipp Müller. Ce dernier a su montrer qu’il était un allié des Femmes PLR dans leur vision d’amélioration de la conciliation entre famille et emploi. Pour la distribution des postes à la vice-présidence, les Femmes PLR revendiquent une équipe mixte.

Lire la suite

Des équipes mixtes pour une économie prospère

40 ans après l’introduction du droit de vote des femmes, la proportion de celles-ci dans les instances dirigeantes ne s’élève qu’à 7%- pire elle n’est que de 3 % dans les conseils d’administration. La dynamique pour inverser cette tendance est encore trop lente, à tel point qu’il est devenu socialement acceptable que des quotas soient appliqués. Les Femmes PLR demandent aux entreprises d’encourager l’ascension des femmes dans les plus hautes fonctions et de favoriser les équipes mixtes. Nous demandons aux entreprises d’adhérer librement au Dialogue sur l’égalité des salaires.

Lire la suite