Communiqués de presse

Le groupe parlementaire Libéral-Radical et le PLR Femmes pour l'actuelle loi sur l'IVG

Le peuple suisse s'est prononcé en 2002 par 72 pour cent de Oui pour la loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG) et ainsi pour son financement. Des milieux de droite conservateurs veulent revenir en arrière. Ils tentent de supprimer l'avortement des prestations de l'assurance de base en utilisant des arguments portant sur une réduction des coûts de la santé. Le groupe parlementaire Libéral-Radical et le PLR Femmes s'opposent fermement à cette initiative.

Lire la suite

Non à l'initiative pour les familles de l'UDC

L'UDC a combattu avec véhémence, il n'y a pas si longtemps, les « enfants étatisés », en argumentant qu'il s'agissait là de la sphère privée et que l'État ne devait pas s'en mêler. L'UDC veut désormais avec son initiative pour les familles faire subventionner par l'État les familles qui prennent en charge elles-mêmes leurs enfants. Elle ne veut ainsi pas « d'enfants étatisés », mais des « mères étatisées »! La favorisation étatique ne correspond pas à la compréhension libérale du rôle de l'État, qui doit traiter les citoyens de manière égale, quel que soit leur mode de vie individuel. La liberté de choix du mode de vie est un principe libéral fondamental. L'État ne doit pas favoriser un mode de vie spécifique.

Lire la suite

Plus de transparence

Les Business and Professional Women BPW, les femmes de l'USS, du PBD, du PS, du PDC, du PLR, des Vert libéraux et des Verts s'allient et participent ensemble à l' Equal Pay Day du 7 mars et à la Journée internationale de la femme le 8 mars 2013. Les femmes gagnent 18,4% de moins que les hommes. Elles doivent travailler jusqu'au 7 mars 2013 pour atteindre le même salaire que leurs pendants masculins ont déjà gagné au 31 décembre 2012 à travail égal. Si les membres individuels et associations de l'alliance des femmes multipartite optent pour des stratégies différentes, une chose est claire pour tout le monde : l'égalité des salaires doit être appliquée sans attendre. Et ce, aussi bien dans les entreprises et dans l'économie qu'au niveau fédéral et cantonal. L'exigence d'une plus grande transparence en ce qui concerne les salaires, mais également au niveau de la procédure d'application de l'égalité salariale constitue la première approche commune.

Lire la suite