Un dimanche des élections réjouissant pour les femmes

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux Femmes se réjouit des résultats des élections fédérales. Au Conseil national, la délégation PLR est désormais représentée par au moins 10 femmes, ce qui correspond à une augmentation de 13,3%. Par ailleurs, dans les cantons d'Argovie, de Bâle-Campagne, de Berne et de Saint-Gall, quatre sièges supplémentaires pourraient être attribués à des candidates.

Une brise féminine souffle sur Berne

Avec une part de 41% de femmes sur les listes principales, le nombre de candidates PLR n’a jamais été aussi élevé. Cette tendance se reflète non seulement dans le nombre d’élues, qui s’élève à ce jour à 10 femmes sur un total de 29 membres du groupe parlementaire PLR. Cela correspond à une augmentation de 13,3%, passant de 21,2% à 34,5%. Les conseillères nationales Anna Giacometti (GR), Simone de Montmollin (GE), Jacqueline de Quattro (VD) et Susanne Vincenz-Stauffacher (SG) rejoignent à Berne les sortantes réélues pour y représenter le peuple suisse. La députation PLR à la Chambre basse est maintenant constituée des conseillères nationales suivantes :

Nouvelles
› Anna Giacometti, Grisons
› Simone de Montmollin, Genève
› Jacqueline de Quattro, Vaud
› Susanne Vincenz-Stauffacher, St-Gall

Sortantes
› Doris Fiala, Zurich
› Petra Gössi, Schwytz
› Christa Markwalder, Berne
› Isabelle Moret, Vaud
› Regine Sauter, Zurich
› Daniela Schneeberger, Bâle-Campagne

 

Nous félicitons chaleureusement toutes les parlementaires élues et leur souhaitons plein succès pour la prochaine législature.

Des succès peuvent toutefois entre autres être célébrés en Argovie, à Bâle-Campagne, à Berne et à Saint-Gall Ainsi, avec, par exemple, Sandra Hess (BE), Maja Riniker (AG), Saskia Schenker (BL) et Karin Weigelt (SG), la liste des viennent-ensuite regorge de candidates hautement qualifiées.

 

Daniela Schneeberger en route pour le second tour

Daniela Schneeberger (BL) est en lice pour le second tour au Conseil des Etats. Avec 26 536 voix, elle rate la majorité absolue au premier tour, bien qu’elle dispose d’une avance sur les autres candidats. Daniela Schneeberger entame le second tour de scrutin avec les mêmes conditions préalables – consciente que cela sera difficile, elle accepte volontiers ce défi. Le second tour aura lieu le 24 novembre prochain et de nombreux efforts seront nécessaires pour mobiliser tous les votes de droite. Ancienne conseillère nationale avec de nombreuses années d'expérience en politique et membre de la commission de l'économie et des redevances (CER) ainsi que vice-présidente de l'Union suisse des arts et métiers, Daniela Schneeberger dispose de toutes les qualités que l'on peut attendre d'un membre du Conseil des Etats, engagé pour tous les habitants du canton. Elle représente, par ailleurs, une large base dans son canton, ce qui témoigne de ses solides racines dans la région bâloise ainsi que d'un fort sens de la cohésion et d'un important engagement bénévole pour la communauté. Si Daniela Schneeberger remporte l'élection, le Conseil des Etats de Bâle-Campagne comptera pour la première fois une femme.

 

Un bon résultat pour Johanna Gapany

Johanna Gapany a obtenu un très bon résultat au premier tour avec 19 534 voix. Députée au Grand Conseil de Fribourg et conseillère communale à Bulle, Johanna Gapany a déjà beaucoup d'expérience politique malgré son jeune âge. A 31 ans, elle incarne une voix jeune et dynamique, qui s'engage aujourd'hui pour les réformes nécessaires pour l’avenir en faveur d'une Suisse prospère. Dans les prochains jours, il sera décidé si Johanna Gapany participera au deuxième tour des élections, qui aura lieu le 10 novembre. En cas de victoire, Johanna Gapany, une voix féminine forte, permettrait à la population fribourgeoise d’être à nouveau représentée de manière adéquate à Berne. Elle bénéficie de notre soutien total.

 

Christa Markwalder et le PLR sont prêts pour le deuxième tour de scrutin

Christa Markwalder est très motivée pour le deuxième tour en vue de l’élection au Conseil des Etats du canton de Berne, qui aura lieu le 17 novembre 2019. La question de savoir si Christa Markwalder participera au deuxième tour sera tranchée dans les prochains jours. Forte de nombreuses années d'expérience en politique, la conseillère nationale sortante Christa Markwalder est également membre de la commission de politique étrangère (CPE) et a également présidé le Conseil national. Elle dispose de toutes les qualités que l'on peut attendre d'un membre du Conseil des Etats. 

              

Contacts
› Doris Fiala, Présidente, fiala(at)fiala.ch, 079 611 84 17
› Chiara Lustenberger, Directrice de campagne, lustenberger(at)fdp.ch